Les employeurs qui font rêver

LVMH, le champ des possibles est immense

Comment avez-vous intégré le Groupe LVMH?

Diplômée de l’Ecole Polytechnique et des Mines, j’ai intégré l’équipe de prévisionnistes de l’activité maroquinerie de Louis Vuitton, rattachée à la Supply Chain, en 2006. Ma mission consistait à élaborer les prévisions de vente, en combinant de multiples paramètres, historique des ventes, tendances des marchés, lancement de nouvelles collections…, afin de dimensionner production et distribution mondiale. J’ai immédiatement été conquise par le poste, qui suppose de travailler en étroite relation avec de nombreuses directions de la Maison et conjugue approches scientifiques et intuitives.

Quelle a été ensuite votre évolution au sein du Groupe?

En 2009, à 28 ans, j’ai pris la responsabilité de l’équipe de prévisionnistes. Ce fut ma première expérience de management, assortie d’un véritable challenge à relever, car l’activité maroquinerie réalise les trois-quarts du chiffre d’affaires de la marque. Mi-2011, j’ai rejoint la Maison Berluti en tant que Responsable Supply Chain. Antoine Arnault venait d’en prendre la direction avec l’ambition de l’élever au rang de leader des marques de luxe de l’habillement masculin : dans mon domaine, tout était à bâtir ! En janvier dernier, j’ai été nommée Directrice Supply Chain de la marque.

Comment LVMH a-t-il accompagné et favorisé ce parcours?

LVMH vous offre les moyens de vos ambitions, mais attend de vous que vous les exprimiez, et que vous soyez proactif dans votre évolution de carrière. Il n’y a pas de parcours tracé à l’avance. Ce qui compte, c’est la cohérence de votre projet, et votre capacité à le mener à bien, évaluée à l’aune de vos résultats mais aussi de votre enthousiasme, de votre volonté, de votre investissement. Quand j’ai émis le souhait de prendre des responsabilités élargies, en mettant en avant ma capacité à comprendre les enjeux stratégiques de la marque en les concrétisant sur le terrain et à fédérer une équipe, ma hiérarchie m’a tout de suite soutenue. Elle m’a alors fait bénéficier d’une formation en management et leadership extrêmement enrichissante, composée à la fois de coaching personnalisé et d’échanges très fructueux avec des managers de Supply Chain d’autres marques du Groupe.

Quel conseil donneriez-vous à de jeunes diplômé(e)s souhaitant rejoindre LVMH?

De soumettre leur candidature sans hésiter, pourvu que l’envie de travailler dans l’univers du luxe les anime et qu’ils soient à la fois créatifs, pragmatiques et entrepreneurs. Je leur dirais de prendre le temps de bien comprendre le Groupe, ses valeurs et sa culture et surtout l’héritage des Maisons afin d’être capables de les projeter dans l’avenir. Mon parcours atteste la volonté du Groupe de faire confiance à ses jeunes recrues, et de leur permettre d’avoir des responsabilités rapidement. Dans le contexte de forte expansion du Groupe LVMH, le champ des possibles est immense.

www.lvmh.fr/talents